Jeudi 17 septembre : Tony Di Napoli en solo


Tony di Napoli est un artiste belge qui joue des lithophones.
Nous l'avions accueilli en décembre dernier pour un duo avec Lê Quan Ninh, cette année il nous revient pour un solo. Nous sommes donc extrêmement excités de débuter cette rentrée par ce concert !
Rendez-vous jeudi 17 septembre à 20h30.

Si vous étiez là pour le duo, vous savez à quel point les pierres qu'utilise Tony sonnent de façon magique. Si vous aviez raté ce concert, croyez-nous, ça vaut vraiment le coup de venir s'immerger dans les harmoniques démentielles que Tony di Napoli tire de son instrument.

Biographie (tirée de panoptic.be)

"Sculpteur et musicien, Tony Di Napoli a débuté ses études de sculpture à l’Académie des Beaux-Arts de Liège. Très vite, il est attiré par la pierre qui devient un de ses matériaux de prédilection. Après ses études, il complète de 1992 à 1994, sa formation chez des artisans tailleurs de pierre en Belgique et à l’étranger, à Patan au Népal, à Pietrassanta en Italie.

Ses autres matériaux de prédilection sont les végétaux. Il développe un travail par « opposition – complémentarité » avec la matière – pierre, d’une part, élément durable et le végétal d’autre part, élément éphémère. Dans sa recherche sur les végétaux, il s’intéresse principalement au processus de création, au temps, à la durée. Les assemblages minutieux des différents éléments : graines, feuilles d’arbres, plantes induisent un long travail de patience, des gestes répétitifs : assemblages de petits éléments pour des réalisations d’œuvres monumentales et éphémères se transformant à la fin des expositions.

En 1994, il conçoit et réalise ses premiers instruments de musique en pierre, tout d’abord, des gongs suspendus de formes variées : carrées, ovales, pierres gravées ; ensuite, des pierres rondes et des lames oblongues posées sur des caisses de résonance. Ses recherches sur la conception et la réalisation des lithophones vont être riches en surprises. En Même temps que la création des lithophones, il répertorie les instruments de musique en pierre du monde entier. En 2002, il donne une conférence avec aperçu historique et géographique à l’Académie Internationale d’Eté de Wallonie dans le cadre de l’atelier-pierre de Florence Fréson
Tony Di Napoli a beaucoup étudié la « musique sur pierre ». Il s’est notamment rendu au Viêt-Nam durant 7 mois et a étudié, répertorié les différentes pierres sonores vietnamiennes, anciennes et contemporaines. Il est également formé à Ho Chi Minh Ville par le musicien The Viên à l’art d’accorder les pierres sonores.

L’accordage des pierres va lui permettre de nouvelles explorations sonores. Il prend conscience d’un nouveau matériau à travailler : le contenant de la musique - l’air. Les sons des pierres, les battements produits par les accords en neuvième de ton mettent en mouvement l’air contenu dans la salle de concert qui devient partie de l’instrument : une grande caisse de résonance. La musique est alors non seulement perçue avec les oreilles mais également avec le corps.

En 2003 donne un concert à Hanoi au Viêt-Nam : « parcours 3 » qui est la première manifestation de : « Un rêve de pierre - compositions pour différentes pierres sonores » Concert donné à L’Espace, Centre Culturel de L’Alliance française de Hanoi avec le groupe de percussion traditionnel vietnamien Phu Dong II et le compositeur Vu Nhat Tan. «Un Rêve de pierre » est le projet de réunir les différents sculpteurs et musiciens de la pierre à travers le monde. Fin 2004, il débute une collaboration avec l’artiste sculpteur et historienne de l’art, Florence Fréson pour la continuité de ce projet.

Tony Di Napoli est très prolifique, il a travaillé à plusieurs reprises sur des pièces de théâtre pour lesquelles il composait et interprétait la musique. Il a également créé la musique pour un DVD de présentation d’un travail photographique. Il travaille actuellement à la création de musique pour une série de contes indigènes du Brésil adaptés et récités par Angélique Demoitié. Il collabore également depuis janvier 2005 avec la compositrice et interprète Paula Defresne, sur des compositions de celle-ci pour clarinettes et pierres sonores."

2 commentaires:

Francesco a dit…

Je suis animateur radio et connais un Tony di Napoli musicien et chanteur, lui aussi de Liège.
Le Tony de qui vous parlez est peut-être son fils?
Nous les ritals et notre manie de transmettre les prénoms!
Je lui souhaite quoi qu'il en soit beaucoup de succès.

K L I M P E R E I a dit…

Merde, j'ai raté ça... :-(